Top 10 des Lieux à Visiter à Paris

Guide des meilleures choses à faire à Paris : les meilleures attractions parisiennes à visiter, les sites, musées, galeries et activités dans la capitale française, la « Ville Lumière »

.
Le tourisme à Paris comprend de nombreuses attractions de renommée mondiale, le site le plus célèbre étant la Tour Eiffel, et il est difficile de réduire une liste à seulement 10 lieux à visiter à Paris. Mais pour ceux qui visitent Paris, ce guide des meilleures choses à faire à Paris vous permettra de vous lancer dans l’aventure parisienne… On y va…

1. Remonter la Tour Eiffel, et éviter les queues

La Tour Eiffel a été conçue comme une exposition temporaire pour l’exposition universelle de 1889 qui célèbre le 100e anniversaire de la Révolution française. Plus de 125 ans plus tard, non seulement la tour de 320 m de Gustave Eiffel est toujours debout, mais elle est devenue le symbole de Paris. Si vous avez l’énergie (il y a 704 marches), vous pouvez marcher jusqu’au deuxième niveau où il y a un ascenseur en verre jusqu’au sommet ou vous pouvez prendre l’ascenseur jusqu’en haut. Il y a des restaurants (dont l’excellent restaurant Jules Verne au deuxième étage), des installations, des boutiques et des vues spectaculaires sur chacun des trois niveaux, et le premier niveau a maintenant un sol transparent pour ceux qui osent regarder en bas. Au sommet, vous pouvez visiter le bureau de Gustave Eiffel ou siroter une coupe de champagne tout en regardant Paris à vos pieds, c’est particulièrement beau au crépuscule quand les lumières de la ville commencent à briller.

Evitez les files d’attente : pré-réserver vos billets en ligne pour la Tour Eiffel. Vous pouvez également admirer la vue imprenable sur la Tour Eiffel et la Seine tout en dégustant un repas au restaurant Les Ombres du Musée du Quai Branly, situé sur le toit en verre, qui présente également des trésors d’art primitif d’Afrique, d’Asie, d’Océanie et d’Amérique.

2. Se perdre au Louvre – ou dans l’un des plus grands musées parisiens

Il est facile de passer une heure ou deux dans le plus grand musée du monde, le Louvre, et c’est juste dans de fabuleuses boutiques de cadeaux avec toutes sortes de marchandises liées aux arts. Lorsque vous visitez le musée, admirez d’abord la célèbre pyramide de verre d’I. M. Pei dans la cour d’honneur (et les files d’attente des gens qui l’entourent), puis glissez-vous dans la galerie avec votre billet pré-réservé par le passage Richelieu de la rue de Rivoli ou par la galerie marchande du Carrousel du Louvre. Il y a environ 35 000 œuvres d’art et artefacts exposés dans le dédale de galeries et de passages, y compris la Joconde (plus petite que vous ne le pensez) et la Vénus de Milo, alors plongez dedans et dehors. Les billets sont valables toute la journée. Il y a de l’art plus moderne à l’intérieur du Centre Pompidou et un bar sur le toit et un restaurant avec une vue imprenable. La nouvelle galerie d’art moderne de la Fondation Louis Vuitton du Bois de Boulogne qui abrite la collection d’art de Bernard Arnault, PDG de LV, mais voir le spectaculaire bâtiment conçu par Frank Gehry vaut le détour.

Les visites du Louvre, du musée d’Orsay et d’autres grands musées et monuments sont gratuits le premier dimanche, les autres sont gratuits toute l’année.

3. Visitez les morts dans le sous-sol de Paris

Juste à côté de la place Denfert-Rochereau dans le 14ème arrondissement, près de Montparnesse, est l’entrée de l’Empire des morts, plus de 273 kilomètres de grottes, tunnels et carrières remplies des crânes et des os de six millions de Parisiens. Les catacombes de Paris datent de la fin du XVIIIe siècle, lorsque les cimetières de Paris étaient littéralement pleins à craquer, si bien que de grandes quantités de restes humains ont été transportés dans les carrières souterraines de calcaire et de gypse (« plâtre de Paris ») de la ville.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, les résistants français ont utilisé les tunnels et les Allemands y ont installé un bunker, dont les murs sont constitués de millions d’os soigneusement empilés et incrustés de crânes disposés de façon artistique. Alors que seule une petite partie des catacombes est ouverte au public, des cataphiles se sont introduits dans les tunnels par les conduits d’évacuation et de ventilation et en 2004, un cinéma, un restaurant et un bar entièrement équipés ont été découverts dans une grande grotte sous le 16ème arrondissement.

Si vous avez le goût du souterrain, le Musée des égouts devrait être le prochain sur votre liste.

4. Le long du canal bohémien Saint-Martin

Laissez les touristes derrière eux sur la rive gauche et traînez avec des parisiens frais sur les rives tranquilles du canal Saint-Martin au nord-est de Paris, pensez à des quais ombragés, bordés d’arbres, des passerelles en fer arquées, des boutiques et cafés branchés.

Ce quartier est situé entre la gare du Nord et la République dans le 10e arrondissement. Napoléon a ordonné la construction du canal en 1802 dans le cadre du système d’eau douce de la ville. C’était autrefois un quartier ouvrier, mais avec l’embourgeoisement de nos jours, les gens d’ici sont un groupe d’artistes aisés. Lors des journées chaudes, vous trouverez des étudiants, des artistes, des mannequins et de jeunes professionnels bien nantis, qui flânent, pique-niquent, discutent et grattent leurs guitares le long du canal. Arrêtez-vous dans l’un des bars excentriques, prenez des pâtisseries dans l’une des boulangeries ou visitez les boutiques à la mode et les librairies.

5. Visitez le Sacré-Cœur et Montmartre

Une montée raide sur la colline de 130m (la montagne des martyrs) de Montmartre ou la montée rapide et facile en funiculaire (vous pouvez utiliser un billet régulier du métro) vous conduira à la photo carte postale Sacré-Coeur. Construite de 1875 à 1914, l’abside est ornée d’une magnifique mosaïque et vous pouvez gravir les 300 marches du célèbre dôme pour profiter d’une vue magnifique – jusqu’à 30 km par temps clair.

L’église se trouve au milieu de rues pavées remplies de cafés, de marchands ambulants et de marchands ambulants qui vendent leurs marchandises, ce qui semble très touristique mais qui a son propre charme. La région est associée à des types artistiques depuis la fin des années 1800; Renoir, Degas, Monet, Toulouse-Lautrec et Picasso ont tous vécu ou travaillé dans la région. Aujourd’hui, dirigez-vous vers la place du Tertre où vous trouverez des artistes de rue désireux de vous dessiner ou de vous vendre une vue de Paris.

6. Lieu de célébrités dans un cimetière

Promenez-vous dans l’ambiance du Cimetière du Père-Lachaise. Parmi les pierres tombales simples, les mini-chapelles ornées, les sculptures dramatiques, les tombes immaculées et les tombes abandonnées, voyez si vous pouvez voir les derniers lieux où reposent certains noms connus. Des baisers de rouge à lèvres rouges recouvrent la tombe de l’auteur et l’homme d’esprit Oscar Wilde. Les fans ont laissé des bougies, des bouteilles de vin et même des accessoires de drogue sur la tombe de Jim Morrison, chanteur principal du groupe des années 1960, The Doors. Parmi les autres célébrités qui y sont inhumées figurent:

  • le compositeur Chopin,
  • les écrivains Balzac,Proust, Colette et Gertrude Stein,
  • le dramaturge Moliere,
  • la chanteuse Edith Piaf,
  • la danseuse Isadora Duncan,
  • les acteurs Sarah Bernhardt et Yves Montand
  • les peintres Seurat, Delacroix, Pissarro et Modiglianiare.

Les plus anciens os identifiables sont ceux de Abelard et Héloïse, morts respectivement en 1142 et 1164.

Vous pouvez vous procurer une carte au bureau de conservation près du boulevard de Ménilmontant.

7. Voir les gargouilles, une prison et des fenêtres kaléidoscopiques sur l’île de la Cité

Aller tôt pour éviter la foule et visiter la petite île au milieu de la Seine, l’île de la Cité. Il y a Notre-Dame, la cathédrale gothique du XIVe siècle : la façade, la rosace, les contreforts volants (les arcs qui soutiennent les murs supérieurs de la cathédrale), les gargouilles (qui ont été conçues pour servir de gouttières pour les eaux de pluie), les oiseaux et bêtes fantastiques appelés chimères, le Bourdon, qui est la gigantesque cloche que Quasimodo a sonnée dans Le Bossu de Notre-Dame, de Victor Hugo.

Sur l’île se trouve également la Conciergerie, un palais royal devenu l’une des prisons les plus terrifiantes de la Révolution française, où des prisonniers, dont Marie-Antoinette, étaient détenus avant d’être emmenés à la guillotine. A côté se trouve l’une des merveilles du monde médiéval : les vitraux à couper le souffle (et récemment restaurés) de la petite Sainte-chapelle du XIIIe siècle. Louis IX fit construire l’édifice pour abriter ce que l’on croyait être la couronne d’épines du Christ et un morceau de la croix. Mais ce sont les vastes vitrines technicolores qui volent la vedette : par une journée ensoleillée, l’effet est kaléidoscopique.

8. Sautez sur  un Vélib’ et faites du vélo dans la ville

Le Vélib’ est un système de location de vélos en libre service avec plus de 20 000 vélos disponibles 24 heures sur 24, 7 jours sur 7 à partir de 1 800 bornes en région parisienne. Il y a un incroyable pistes cyclables de 400 km, dédiés autour de la ville. Les dimanches et jours fériés, de nombreuses routes principales sont coupées pour les cyclistes afin que vous n’ayez pas à faire face à la circulation parisienne. Vous pouvez réserver en ligne, ou simplement vous présenter à l’une des stations, suivre les instructions à l’écran, choisir votre vélo et c’est parti. Les 30 premières minutes sont gratuites. Le site web du Vélib’ explique comment ça marche, comment payer et où prendre et déposer à Paris.

La plupart du temps vous n’avez pas besoin d’une carte car dans de nombreuses parties de Paris les gares sont à 300m de distance.

9. Parcourir un marché parisien

Le Marché Bastille, au 11, boulevard Richard Lenoir, est l’un des plus grands marchés à Paris et un paradis gastronomique. Elle vend tous les types d’aliments frais: fruits, légumes, fromages locaux, poissons, viandes, saucisses et olives, ainsi que des tissus africains, des bijoux et des sacs à main de bonne qualité. Le samedi, c’est un marché artisanal.

Ouvert le jeudi de 7h à 14h30, le samedi de 9h à 18h et le dimanche de 7h à 13h, le Marché aux Puces de St-Ouen, situé près de l’avenue de la Porte de Clignancourt, dans le 18ème, est le plus grand marché aux puces de Paris (et éventuellement du monde). Sur ses 7 hectares, il y a environ 3.000 échoppes et magasins d’antiquités et de ferraille recouverts de toile et en plein air, qui vendent toutes sortes d’antiquités. Traversez les 180 000 visiteurs chaque week-end et dirigez-vous vers la section Marché Lecuye pour des articles moins chers et non rénovés. Soyez prêt à négocier et prenez de l’argent comptant. Il est ouvert les lundis de 11h à 17h et les samedis et dimanches de 9h à 18h. Les fashionistas devraient surveiller le marché de la mode pop-up, Take Me Out, qui a lieu tous les trois mois à différents endroits. cliquez pour obtenir des informations à jour et les heures d’ouverture de tous les marchés à Paris.

10. La Promenade Plantée

Une nouvelle conception du viaduc ferroviaire du XIXe siècle a été créée pour le premier parc élevé au monde. La Promenade Plantée dans le 12ème, prend son départ à l’est de l’Opéra Bastille et suit l’ancienne voie ferrée de Vincennes sur près de 5 km jusqu’à la Périphérie. Plantée d’arbres, de fleurs, de rosiers et de bambous, la passerelle surélevée offre une vue intéressante sur les bâtiments environnants, et à une extrémité il y a des tunnels avec des chauves-souris.

Il y a des escaliers le long du chemin pour descendre au Viaduc des Arts le long de l’avenue Daumsnil, où vous trouverez une cinquantaine de boutiques, galeries, ateliers, cafés et restaurants logés dans les arcades sous le viaduc.